SUR LE RETOUR

Une recherche critique sur le collectif en école d'art, 172p, 2017

Retour page précédente

Je remercie Elsa Boyer, Paul Calloc’h, Pauline Creuzé, Fabien Duperex, Jill Gasparina, Christophe Kihm, Antoine Nicolle et Nathan Serrano dont les aides, immédiates ou lointaines, ponctuelles ou sur le long terme, furent précieuses pour l’élaboration de ce texte.

Concept éditorial : Rémi Dufay & Aline Melaet.

Ce texte est issu de mon travail de master thesis à la Haute École d’Art et de Design de Genève, sous la direction de Christophe Kihm.



Avignon, Chalon-sur-Saône, Paris et maintenant Quimper. Depuis 2016, des situations temporaires d’apprentissage à l’échelle nationale émergent suite à la précarisation de plusieurs écoles d’art françaises. Organisées par des étudiant.e.s qui en invitent d’autres, ces expériences tentent de porter des réflexions sur l’évolution des études supérieures artistiques françaises.

À partir de l’analyse d’une sélection de traces issues du workshop d’occupation de l’école d’art d’Avignon (juin 2016) et du regroupement étudiant de Paris (octobre 2016), je soulève des questions auxquelles se confrontent les écoles d’art françaises d’aujourd’hui : désir de collectif, flottement autour des termes, sous-politisation des étudiant.e.s, poids des évaluations, évolution libérale des structures. Ce texte accompagne un mouvement : il revient sur des expériences collectives particulières dans le but d’en anticiper de nouvelles.

Commander le livre (7€ / 10€ avec les frais de port) : surleretour@remidufay.com

Accéder au pdf

Accéder aux annexes